Abobo/Amélioration du cadre de vie: Kandia Camara demande la libération des principales artères, ronds points et trottoirs. 

index2

Abobo/ Amélioration du cadre de vie

Kandia Camara demande la libération des principales artères, ronds points et trottoirs.

 

Elue Maire d’Abobo depuis le 12 juillet 2021 à l’unanimité des Conseillers municipaux, le Ministre d’Etat Kandia Camara est déterminée à changer le visage de sa cité à l’effet qu’Abobo EZO » reste une réalité. Pour ce faire, elle  a réuni, le lundi 06 septembre dans la salle de mariage, commerçants, artisans, ferrailleurs et transporteurs de la Commune afin de leur demander  de libérer les principales artères, les ronds points, les trottoirs et les alentours de la Mairie qui représentent la Vitrine d’Abobo. « Un marché est un marché, et la route doit rester la route », a insisté la première magistrate d’Abobo. Partant, elle a rappelé à quel point la commune tient à cœur au  Président de la République ; c’est pourquoi Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara a pris la décision qu’Abobo soit dans de meilleures conditions. Il avait, précise-t-elle confié sa vision à deux personnalités, les anciens  Premiers Ministres feu Amadou Gon Coulibaly et feu Hamed Bakayoko. « Le  Président de la République a initié un vaste programme : le Plan d’Urgence de la Commune d’Abobo(PUCA) d’un montant de 174 milliards de FCFA. Hamed Bakayoko avait commencé le changement de la Commune. Nous allons continuer cet excellent travail. Si vous ne vous impliquez pas, on ne pourra pas réussir. C’est ensemble que nous allons amener le changement que chacune et chacun de nous souhaitent », a expliqué Mme le Maire, devant un public nombreux. Elle a précisé que ce qui a été fait que tous avons apprécié, nous allons le reprendre. Alors, elle  a exhorté les commerçants  à aller s’installer sur les plates formes aménagées par la Mairie ; les ferrailleurs à rejoindre le site provisoire de 2400 places  qui leur est dédié. Non sans appeler les vendeurs de bétails à libérer l’espace Cocoservice sur lequel sera bientôt construit le CHU d’Abobo et le Lycée d’Excellence jeunes fille. Elle a en outre indiqué  que de bonnes choses arrivent dans la commune : l’échangeur du rond point de la Mairie, le nouveau grand marché ultra-moderne  de 4500 places, le Métro, le micro tunnel de drainage des eaux pluviales ,la piscine… « Je souhaite que tout Ivoirien ait l’envie de venir habiter à Abobo », affirme Kandia Camara. Dans les échanges, Koffi Alexandre(Commerçant), Diallo Aboubacar (ferrailleur), Konaté Souleymane (artisan), Diaby Drissa (Transporteurs) et Samassi Aminata (vendeuse) ont salué et adhéré à l’initiative du Maire, tout en faisant des doléances, dont la mise en place d’un comité de réflexion. Kandia Camara a donné son accord pour la mise place dudit comité, présidé par elle-même .

Partagez cet article sur:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn